lundi 25 décembre 2017

conférence du shakuhachi à Tokyo

KANDA NOZOMI MUSIC SITE WEB / WEBSITE
SUIVRE / FOLLOW KANDA NOZOMI  
FACBOOK TWITTER@KANDANOZOMIMSC

J'ai assisté à une conférence de shakuhachi donnée par Kiku Day à l'Université Chrétienne Internationale (ICU) à Tokyo.






Akihito Obama un joueur de shakuhachi que j'ai rencontré l'an dernier lors de son concert à Anvers et cette fois-ci il m'a présenté Kiku, une joueuse de shakuhachi du Danemark, très active en Europe et dans d'autres pays.

Elle a parlé de la différence entre le Jinashi Shakuhachi (地 無 し 尺八) et le Jinuri shakuhachi (地 塗 り 尺八).

Je ne savais pas qu'il existaient deux types différents de shakuhachi.

Les différences sont:

Jinuri Shakuhachi

  • musique stable
  • un son plus grand
  • Petite couleur de ton berger.
  • Tuning en peignant la laque à l'intérieur du tube (processus de fabrication)
  • Souvent en faisant les articulations

Jinashi Shakuhachi

  • mélodie instable
  • son plus petit
  • Couleur de tonalité douce.
  • Accord avec des sections de bambou et des tailles de trou (processus de fabrication)
  • Souvent ne pas faire les articulations


Kiku et Akihito Obama jouent le Jinashi Shakuhachi et apparemment les joueurs qui peuvent jouer le Jinashi Shakuhachi peuvent aussi jouer le Jinuri Shakuhachi mais pas l'inverse. Parce que le Jinashi est plus délicat. C'est comme ceux qui peuvent jouer le traverso (flûte baroque)  peuvent jouer de la flûte renaissance mais pas pour les gens qui ne jouent que de la flûte moderne. Souvent les flûtes anciennes sont plus délicates à jouer alors que toutes les flûtes modernes sont modifiées pour qu'on puisse jouer plus facilement.


Tous les instruments japonais sont très simples comparés aux instruments européens modernes mais nous pouvons néanmoins trouver quelques développements pour ces instruments! C'était très intéressant.